Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (605)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (48)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (82)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (2413)
 Poème Drague (30)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (33)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (34)
 Poème Internet (70)
 Poème Interrogations ? (44)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (32)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (86)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (79)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (75)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (36)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (22)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (77)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (74)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (101)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (79)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (17)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (48)

Ne partons pas fâchés  Format imprimable  Format imprimable

Ne partons pas fâchés,
ma chanson préférée,
de Raphaël,
je n’aurais jamais pensé,
qu’un jour,
je serais obligée,
de te la dédicacer,
toi qui m’a aimé et qui m’aime encore,
tous les deux on l’a tant de fois écouté,
je l’entends encore résonner,
nous étions si rapprochés,
fait l’un pour l’autre,
j’ai tout gâché,
je suis si malheureuse et désolée,
mais rien n’y peut changer,
mon amour pour toi,
restera intact,
je n’ai plus le droit,
de t’appeler mon amour,
mais encore une fois,
je vais prononcer,
ces mots,
mon amour,
pardonnes-moi,
de te faire crever,
de t’avoir humilier,
tu ne comprendras jamais,
malgré,
le mal que je te fais,
que je suis réellement peinée,
non ! jamais !
je n’aurais voulu ne plus t’aimer,
mais j’ai choisi,
c’est ainsi,
deux amours, ce n’est pas possible !!
ne me supplies plus,
je t’en prie,
abjecte, je suis,
je le sais,
juste bonne à hair, à mépriser,
à détester, à bannir,
tu as raison,
je suis tout ce que tu penses et me dis,
je t’ai arraché le coeur,
ai causé ton bonheur,
puis ton malheur,
c’est une horreur,
je suis une sorcière,
juste bonne à mourir en enfer !
dis-moi, tout ce que tu veux,
cries-le,
libères-toi de moi,
mon amour pour toi restera intact,
malgré tout cela,
ne partons pas fâchés...





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil