Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (605)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (48)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (82)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (2413)
 Poème Drague (30)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (33)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (34)
 Poème Internet (70)
 Poème Interrogations ? (44)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (32)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (86)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (79)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (75)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (36)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (22)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (77)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (74)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (101)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (79)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (17)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (48)

Théo le petit oiseau  Format imprimable  Format imprimable

Théo, le p'tit oiseau s'est cassé la figure
Affalé sur le sol, il a triste figure
Ce matin ses parents lui ont dit
Il est temps que tu quittes le nid
Mettant à profit leur absence
S'est préparé bien à l'avance
Voilà un jour qui fera date
Dit-il campé sur ses deux pattes
Il s'est approché tout au bord, assez inquiet
C'est bien haut, a-t-il pensé un peu affolé
Le regard perdu, fixé juste sur ses pieds
Et hop ! le p'tit oiseau est enfin décidé
Volontaire, courageux, et téméraire
D'un bond de géant s'est élancé dans les airs

Il a vite piqué du nez
Décollage, atterissage ratés.
Théo, n'est pas vraiment fier de l'affaire
le bec enfoncé de moitié dans la terre

Bon, se dit-il encore étourdi et dépité
il ne faut pas ici m'éterniser, c'est risqué

Contrôle général de l'état de santé !
Etirement des pattes, là tout semble aller
Les ailes, ah oui! les ailes
Je ne peux plus rien sans elles
De l'une et de l'autre, il lui faut tester
leur entière parfaite efficacité
Tout est parfait, rien de cassé
la situation est juste ridicule
Théo penaud va retourner dans sa bulle
Désormais c'est sûr, il sera plus prudent
il volera avec l'aide de sa maman





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil