Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (799)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Angelus....l'inconnu  Format imprimable  Format imprimable


tu es si immonde.....tu es l’horreur,
je suis subjuguée de ta laideur.
et ton odeur.....ce soufre,
et ton odeur fétide........je m’en engoufre.

cette noirceur rougissante de ton regard,
je me fusionne de tes prochains ebats.
prends moi, aspires ma vie;
car de celle ci tu t’en nourris.

mais tu es si.....immonde;
et ce regard.........d’outre tombe

je sais que tu es l’opposé de moi;
mais j’ai trop mal de ce combat en moi.

prends moi moi la prétresse de la tristesse
car de toi je veux connaitre l’ivresse

delectes toi de mes frayeurs
deshydrates toi de mon sang;
laceres ma peau, pour m’arracher mes peurs;
jusqu’a la nuit l’enfer du temps

de la tristesse j’en ai trop depuis l’éternité;
de la sagesse je m’en suis contentée.
jubiles en moi ta torpeur,
soignes ma douleur par ta douleur.

que tes bas instincts desormais soient en moi ; moi la nouvelle paienne
moi la pretresse la noire magicienne....





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil