Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1037)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (34)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Devenir Sans Amis  Format imprimable  Format imprimable

Je les vois qui rigolent, ils sont là, a coter de moi
Ils m’entoure, m’observe et me regarde
Et je suis seule, dans ce coin, les enviant au fond de moi
Mandiante de leur bonheur, de leur sourir, je les regarde...

Pourquoi ont ’ils le droit de rire de sourir, d’etre heureux,
Ils ont tout ce qu’ils souhaite, le bonheur, la santé, leur maman..
Sans se douter que pendant ce temps, je suis si malheureuse,
Sans la voir, la toucher, la sentir, sans entendre son nom

Je leurs parle, comme si comme ca, bonjour, au revoir
Mais quelques instants plus tard, c’est le vide autour de moi
Je suis là quand il fait quelque chose, quand on a besoin
Mais autrement, pour eux, je suis quelqu’un du noir..

J’espere un jour retrouver ceux que j’aime
Ma famille, mais aussi mes amis
Ne pas attendre le jour du viyage vers le Ciel
POur leur dire combien je les aimes, qu’ils sont important a ma vie

Je les vois qui rigolent, ils sont là, juste a coter de moi
Ils m’entourent, me suivent, mais je ne marche plus dans leur pas
Je m’isole, avec cette souffrance, et c’est pour ca que depuis,
Je suis une sans amie..





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil