Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (985)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (34)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

A travers mes douleurs, une survie  Format imprimable  Format imprimable

A travers quelques lignes,
Vais essayer de décrire,
Ce qui m’a fait souffrir,
Alors que c’est un peu indigne…

De les mettre par écrit,
Mais mes maux sont si difficiles,
A exposer, et pas envie des dits,
Jugements qui pourraient être vils…

Conjointe pendant dix ans,
A un homme un peu différent,
Amoureuse était tombée,
Trop jeune et si vite mariée…

Les premières années étaient jolies,
Nous construisions tous deux, une vie,
Avec tout ce que cela comprend,
Mais passions de bons moments…

Jusqu’au jour, sans aucune explication,
Il est devenu, un monstre, un tyran,
De sa chose, il faisait son exploitation,
Pour détruire, sa femme qui l’aimait tant…

Tous problèmes devenaient un prétexte,
A ses agissements comme un préfixe,
A une construction d’un nouveau texte,
Seule prenait, son épouse qui existe…

Au début, je pleurais de ces douleurs,
Mais persuadée que c’était courant,
Alors je renfermais mes peurs,
Et montrais mon couple, ne cessant…

De s’aimer, et laisser paraître,
Que tout ce passait bien, non sans être,
La femme meurtrie que je devenais,
Et surtout bien obligée de lui céder…

J’avais peur de parler et étais persuadée,
Que la vie était ainsi faite et accomplie,
Que tous les couples vivaient cette vie,
Puis qui m’aurait cru sans m’affliger…

Je sais qu’on aurait répondu sereinement,
C’est normal, vous êtes mariés,
Alors qu’aujourd’hui, immanquablement,
La justice me donnerait raison et l’enfermerait…





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil