Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (793)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Tristesse interieur  Format imprimable  Format imprimable

Je n’arrive pas a comprendre le monde.
Je ne fais jamais ce que voudrais les autres.
Meme, la plus facile des choses je ne le fais pas.
Je n’arrive meme pas à aimer ; mais surtout a me faire aimer.
Où alors j’y arrive mais les personnes qui m’aime disparaissent.
Je ne connais aucun plaisir de vivre,
je me demande même pourquoi je suis là.
Beaucoup de gens pensent me comprendre, mais c’est faux.
Ils ne voient que l’exterieur de moi, que la face ou j’essaye de sourire et de ne pas pleurer.
Car a l’interieur, rien ne va.
J’aimerai leur dire, mais il ne veulent pas savoir.
Alors comme personne ne veut m’ecouter, je pleure une fois toute seule.
Une fois une personne me comprenait,
mais elle est partit comme toute les autres.
Alors je regarde le ciel, sont lieu de repos, et je pense a elle.
Mes larmes qui ne cessent de couler, s’atenue et fini par disparaitre.
Et je retrouve enfin la paix en moi, mais pour une durée limité.
Elle fini toujours par revenir, et c’est toujours la même chose qui se produit.
Comment pourrais-je faire pour me delivrer de cette boucle ?
Donner moi des réponses, je vous en supplie.





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil