Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1048)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (34)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

La peine d'une amitié  Format imprimable  Format imprimable

j’ai toujours était le souffre douleur de l’amour
mais en l’amitié jamais je n’ai cru le devenir
tellement c’était beau de vivre des moments de velours
en ta présence, croyant qu’avec toi y aura un bel avenir


Tu m’as fais des promesses sans les tenir
Tu m’as fais du mal avec plaisir
Je ne crois plus au bien de l’amitié et de l’amour
Je souffre et ceux pour toujours


je ne sais si mes blessures pouraient cicatrisées
c’est en mon coeur que ton couteau s’est planté
laissant place à un gouffre que mon âme abrite
c’est si dur de remonter en haut mais malgré je subsiste


Mon cœur saigne, mes larmes coulent, je ne puis les arrêtés
Trop de paroles blessantes et méchantes, le couteau est déjà loin enfoncé
Comment faire pour oublié et continué ma vie
Je crois que le sort s’acharne contre moi, l’indulgence n’est plus de la partie


je t’avais confier mon coeur sur un plateau de confiance
mais je ne peux oublier tout ce que tu lui as causé de souffrances
mais qu’elle mal t’ai-je infligé pour la froideur de tes actes ?
n’avons nous pas promis d’être sincères pour qu’il n’y ait d’entractes?


Sur l’emballage de mon cœur est marqué fragile,
Mais depuis tu ne le laisses pas tranquille
Tu le tortures, l’écrase et brasse,
Dans un tourment qui ne laisse pas de trace,
Personne ne soupçonne ta venue
A part moi, depuis mon cœur a disparu


je voudrais tourner la page et en ouvrir une nouvelle
mais chaque fois que mon âme erre entre ses pensées
les mauvais souvenirs reviennent s’installer de plus belle
mes pleurs me trahissent et mes blessures souffrent sans arrêt
j’ai mal oui j’ai mal à cause de toi mais que faire ?
tu es là à me rappeller ce mal et à le résuciter avec plus de misére


La page est trop lourde a soulevé, même tourné rien n’est oublier
Ta réussi a tout graver comme dans de la pierre, c’est pas si facile de s’excusé
Surtout toi, tu n’en fais pas, tu ris de mon malheur
Et depuis j’en pleure


j’allucine ou bien c’était toi qui me conduisait dans tes illusions
tu n’est plus la même, je ne te reconnais plus par ces mots si blessants
mais les dés sont jettés et le jeu va bientot se terminer
et malheureusement cette échec emportera avec lui notre amitié





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil