Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1185)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (83)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Et tu sonnes...  Format imprimable  Format imprimable

Tu sonnes mais il n’y a personne, tu crie, quel ennui...
Dans le quartier ça me nuis!
Tu sonne et l’interphone dis
"Vas faire un tour ailleur"
t’es tout le contraire du bonheur...
Tu me menaces...ce ne sont que des grimaces
regarde toi dans la glace
t’es l’envers de l’amour...

Tu sonnes mais y a plus personne pour te voir pleurer
aller vas y bouge
la coix rouge c’est la porte à côté...
Tu fumes de la brume
t’as bien fini de me polluer
j’suis pas ton gadget ni ta pirouette...

Fini, fini, fini!!!

Tu sonnes mais toujours personne...
j’ose plus respire,
je frisonne comme une conne
je t’aimais bien tu sais...
maintenant tu crie et je ris
je ne trompe même pas moi
j’étais pas mal je crois.

Je pense à toi même si t’es qu’un courant d’air,
un amour à l’envers...
Tu sonne, jamais personne!!!
On s’est pas compris
t’as fait le con et tu m’as dit
"s’il te plait, restons amis..."





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil