Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1185)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (83)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Combat au coeur de soit  Format imprimable  Format imprimable

Cette peur qui m’oppressait,
Cette solitude qui me pesait,
Cette crainte qui subsistait,
Lorsque mon esprit se perdait,

Etre seule avec moi,
Comme la pire chose qui soit,
Me faisait éprouver un mal,
Indéfini, cruel et infernal,

Contrainte à me supporter,
Dans l’obligation de m’accepter,
Malgré ce désir de rejet,
Qu’à mon égard mon être éprouvé,

J’ai fini par apprendre,
A mieux me comprendre,
Dans ce gouffre infini,
J’ai retrouvé qui jesuis,

La douleur perd de sa puissance,
Mon âme gagne en aisence,
Penible fut ce chemain,
Pour fair face à mon destin,

Cette peur irrésonnée,
Ma vie elle empoisonnée,
Je me suis battue contre moi même,
J’en sort victorieuse et indem,

Et je cris à mon tour,
Que ces plaies qui nous entourent,
Nous les vainqueront un jour,
Et cela pour toujours.





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil