Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (845)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Suicide et amour d'une jeune fille ou plutot suicide par amour  Format imprimable  Format imprimable


Se soir là nous étions tous entre amis
Mais c'est dans mes bras que tu sommeillais mon chéri
Mon plus grand souhait était de dormir avec toi
Sentir ta peau tout contre moi
Et c'est ce qui se passa se soir là
Ta main sur mon ventre...
Ton souffle dans mon cou...
Je me laissai bercer par tes paroles..
Retenant mon sommeil
Attendant que tu sombre le premier
Une fois qu'aux pays des songes tu t'en es allé
Vers toi je me suis retourné
Une dernière fois je tai embrassé...
Après cette ultime baiser
Ces 10 pilules j'ai avalée
Et lentement..
Dans tes bras, entrelacée,
Dans l'inconnu je me laissais coulée
Ton corps chaud me parut lointain
De ton souffle je ne sentais plus rien
Mes yeux alors se sont fermés
Et pour toi fut ma dernière pensée......





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil