Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (636)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Ecueil  Format imprimable  Format imprimable

Mais que puis-je faire, attendre et espérer,
Eléments déchaînés contre qui j’ai lutté,
Sur cette mer si démontée, j’ai su naviguer,
Un jour peut-être, il me faudra renoncer,
Incomparable arche de tous mes sentiments
Sous ce déluge, comme Noé, j’ai pu résister,
Je tiens la barre, mais fatigué par ces tourments,
Epuisé par toutes ces veilles, saurai-je continuer,
Et pourtant, force m’est donnée, le soleil m’attend,
Le brouillard d’aujourd’hui présage de cette pensée,
Or toutes ces tempêtes ne sont pas les seuls dangers,
Invisibles écueils que je me dois pourtant d’éviter,
Grand navire qui comme moi, peut bien échouer,
Ne pas m’égarer, toujours savoir diriger,
Et cette brume qui ne veut pas se lever.





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil