Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (599)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1190)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (31)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Souffrance  Format imprimable  Format imprimable
Lucie Lussy 16 ans

J’en ai mare

Ma vie n’a plus aucun sens,

Les gens qui m’entourent me sont indifférent,

Je suis seule sans aucun espoir,

La mutilation est ma seule compagnie,

On dit que je suis dépressif alors qu’au contraire je ne me suis jamais senti aussi bien,

Le rasoir me fait du bien,

Personne ne peut me comprendre,

Ils ne savent pas,

Ils ne comprennent pas,

Que pour moi vivre est un supplice

Si on m’enlève mes amis, j’irai en chercher d’autre,

Alors pourquoi je n’arrive pas en finir ?

Je veux tellement quitter ce monde de peine, de souffrance éternelle !

Le matin je me lève avec une boule au ventre,

Je voudrais tellement la faire partir,

Mais comment faire quand cette boule est en faite la vie ?

Mourir ? J’en ai envies !

Je prends le rasoir,

Je me le passe sur le bras,

J’arrive au poigné,

Je me regarde encore une fois dans un miroir,

Ca yé !

Je la sens, la douleur m’envahi

Un sentiment étrange s’installe,

Comme du soulagement,

Oui c’est çà ! Je me sens bien, je ne sens plus la douleur,

Je m’assis contre le mur et regarde mon sang couler,

Soudain la fatigue m’envahi, je me sens partir,

Je ferme les yeux et un sourire se dessine sur mon visage,

Je me sens pour la première fois depuis longtemps heureuse,

Je n’ai plus mal !!





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil