Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1185)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (83)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Amour perdu  Format imprimable  Format imprimable
bernard 51 ans

                      Amour perdu

 Au petit matin je suis coucher, et je m'invente un avenir!

Et puis lassé trop fatigué, je viens enfin de m'endormis.

Soudain c'est le trou noir, moi j'appel ça le desespoir!

je n' me souviens plus de rien, même pas je peu me voir.

Quoi? j'entend des paroles venant de je ne sais ou!

Je les comprend et je regarde un peu partout.

J'ai beau me retourner, sans cesse me demander!

Qui? à cette heure de la nuit, me parle et me souris.

Je vois mal son visage, il fait trop chaud je suis en nage!

Bien inconscient je suis hagard, et pour alors lui demander?

Mais qui est tu pour me hanter? et la soudain j' suis reveillé!

Maintenant je sais j'ai tous compris, c'était un rêve pas de soucis.

Ho! pourtant toi Katya mon ânge, tu sais combien je t'ai aimé!





narber

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil