Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1185)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (83)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Histoire drôle  Format imprimable  Format imprimable


Après une soirée, un gars ramène sa copine chez elle, dans un quartier très huppé. Ils sont à la veille de s'embrasser pour se dire bonne nuit devant la porte d'entrée, lorsque le gars commence à se sentir excité sexuellement.

Avec un air confiant, il se penche vers elle en souriant, une main accolée sur le mur. (Très important pour la suite de l'histoire !), Et lui dit :

- Chérie, me ferais tu une pipe ?

Horrifiée, elle répond:

- Es-tu malade ? Mes parents pourraient nous voir !

- Oh allez ! Qui va nous voir à cette heure ? demande-t-il d'une voix haletante.

- Non, s'il te plaît. Imagines-tu si on se fait prendre ? La fille du juge local se doit d'être exemplaire!

- Ooohalleeez ! Il n'y a personne aux alentours, ils dorment tous.

- P-A-S Q-U-E-S-T-I-O-N. C'est trop risqué ! ...

- Oooh s'il te plaît ! S'il te plaiiiiit, je t'aime tellement ? !?

- Non, non, et non. Je t'aime aussi, mais je ne peux juste pas !

- Oh ouiiiii tu peux ! Tu peeeeeux ! S'il te plaiiiiiiiiit ?

- Non, non et non. Je ne peux simplement pas.

- Je t'en suppliiiiiiiiie...

- Donnes-moi une seule bonne raison, dit-elle.

Le jeune homme se lance alors dans une argumentation passionnée de dix
bonnes minutes sur les besoins et pulsions masculines, d'une voix de plus en plus rauque. Soudain, la lumière dans l'escalier s'allume, et la petite soeur de la jeune fille apparaît en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux bouffis, et leur annonce d'une voix endormie :

- Papa m'a dit de te dire soit tu lui fais sa pipe, soit moi je lui fais sa pipe. En cas de besoin, maman dit qu'elle peut descendre elle-même et la lui faire. Mais par pitié, dis-lui à ce con, d'enlever sa main de l'Interphone !





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil