Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (603)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (48)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (82)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1198)
 Poème Drague (30)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (32)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (34)
 Poème Internet (70)
 Poème Interrogations ? (44)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (32)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (86)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (79)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (75)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (36)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (22)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (77)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (74)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (101)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (79)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (17)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (48)

te souviendras-tu de moi?  Format imprimable  Format imprimable
Lili rose

Quand l'amour sera plat,

quand l'amour sera las.

Te souviendras-tu de moi?

De nos nuits pas jolies,

ou mon corps indécis se jouait de toi.

De mes larmes sur tes bras,

quand mes maux mal soignés seront de trop.

Quand tu la verras pour la première fois,

quand tes lèvres se poseront sur elle,

comme un dernier coup de pelle,

sur le tombeau de nos : "je t'aime".

Quand vos nuits de plaisir, son corps en folie

tous ses cris, tout ses "-oui!"

effacerons de ta  memoire, jusqu'à ma voix!

Quand ses rires,  quand ses larmes

seront comme une arme pour ton coeur en emoi.

Quand sa beauté nouvelle fera vieillir tout mon être.

Alors je deviendrais un corps,

 sans visage, sans âme, sans espérance,

errant entre les murs d'une ville,

qui me brûle, qui me givre, et me tue.

Sans répis ni merci..

J'irai souffrir ailleur pour que tu ne me vois pas,

et tampis si j'en crêve si tu ne te souviens pas...

 





lili rose

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil