Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (825)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Junk Yard  Format imprimable  Format imprimable

Seul se reposer et lapidé,
Lapidé comme seule nuit,
Se demander de qui est seul,
je suis seul.
Froid et très audacieux,
Lessive I dans des pierres de lit,
Lapidé comme roche,
Alors j'atteins mon ange de l'amour.
Je vois un tenir le premier rôle ci-dessus,
Pour m'atteindre ne peux pas voir,
À lumineux est elle,
Ne jamais l'atteindre ; crête
Je rampe et rampe,
Pour saigner sous mes genoux,
Je sens la douleur et la honte,
Pour la culpabilité est mon gain.
Ha ! Ha ! Ha !
Vous riez et jouez,
Un phénomène que je dois dire.
Je dois seul jouer.
Je marche en haut et en bas,
A confondu mon destin engourdi,
Mon voyage est mon rejet,
mon obscurité est mon hantise.

Je seul m'assieds et bu,
Chose juste de ma vie,
Comment elle est venue et vient.
I et ordure encore de marche….seulement





Heriberto GarciaIII

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil