Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (845)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Émotions tranquilles  Format imprimable  Format imprimable

J'ai toujours voulu plus de toi
que toi étaient disposés à donner ;
Nous sommes tellement maintenant allés nos manières séparées
chacun avec différentes vies à vivre.

Le lien sera toujours là
l'amitié toujours intact ;
Mais le moment pour nous est venu et a disparu
et les pages du temps, vous ne pouvez pas revenir.

Je serai toujours un ami à toi
et merveille comment vous êtes ;
Les sourires et le rire que je me rappellerai
et nos combats ont les cicatrices indolores devenues.

Parfois ces jours occupés
quand vous avez mille choses à faire ;
Svp me laisser glisser lentement par votre esprit
et passer une certaine heure avec toi.

Dans ce moment tranquille
quand vous êtes étonnés de me trouver là ;
Se rappeler juste même avec la distance entre nous
je suis encore quelqu'un qui s'inquiète.





Judy Burnette

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil