Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (142)
 Poème Amour (595)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1185)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (83)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Cris perçants de silence  Format imprimable  Format imprimable

Cris perçants de ye de Begone de silence, harbingers de douleur
Masqué en isolation, vous raillez dans le dédain dur
Mon âme est asunder déchiré, je vous maudissent, Dieu d'enfer
Car vous avez percé mon âme torturée, à quelles horreurs j'ai arrivées.
Vous avez parlé de la solitude tranquille, pour me tenter à votre tanière
Puis lancéiforme j'à mon coeur préoccupé, aux profondeurs du désespoir foncé
Nemesis, je prie du thee, élévation vers le haut de colère juste
Me protéger contre Tisiphone, du feu éternel de l'enfer
Avec toute ma voix que je crie à toi, me protéger contre la nuit
hélas, dans le désespoir désespéré, je voyage à la lumière
Bani à Coventry de l'esprit, j'observe l'appel du démon
Montré du doigt par les cris perçants silencieux, j'entre dans le hall de Dante.





Tim Chambers

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil