Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (711)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Recherche non mon coeur  Format imprimable  Format imprimable

Neath de vents doux d'Oh le 'a travaillé au noir des cieux,
N'entendez-vous pas mes cris sincères ?

Au-dessous des branches, ici environ,
Est-ce que vous ne sentez pas ma crainte et ne doutez pas ?
Les fleuves de scintillement latéraux, jets de scintillement,
n'entendez-vous pas mes cris perçants affligeants ?

Sur les prés, touchés avec la rosée,
Ne voyez-vous pas mon a'skew de coeurs ?
Sous les mille scintillements tient le premier rôle,
Ne sentez-vous pas mes cicatrices déchiquetées ?

Chercher non ma brise aimable de coeur triste,
pour toi ne la trouvera pas 'mongst ces arbres.

Il a dispersé la 'croix les cieux travaillés au noir,
accompagnés des soupirs sincères.
Il dérive l'o're la pluie douce,
Un symbole de ma douleur silencieuse.

Elle a enterré le 'neath la foire de pré,
Uni avec toute douleur là.
Elle a perdu parmi tient le premier rôle cette nuit,
Trop loin pour soulager mon effroi tranquille.

Vent doux, ne cherche pas non mon coeur,
Pour simplement… lui a déchiré.





Kit McCallum

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil