Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (636)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

ça n'est pas un père!  Format imprimable  Format imprimable
maiwenn 14 ans

il y a pas de mots pour montrer ma heine,

pleurer,

ça n'en vaut pas la peine.

le plus grand de mes bonheurs,

seraient que tu meurts.

quand je te vois,

quand tu t'approches de moi,

j'ai peur.

je veux me rebeller,

sur toi cracher,

mais la peur m'emporte.

je ne cache pas que le jour ou la mort frapera à ta porte,

je ne pourais cacher ma joie, de te savoir plus là!

en attendant ce moment avec impatiente,

je repenserais à mon enfance,

a tous ce que j'ai subit,

jusqu'à ce qu'enfin la mort t'envahi,

et t'emmène au plus loin.

oh!que tu me manqueras pas.

pour moi tu n'étais pas se que tu aurais du être,

un papa.

a ma fenêtre,

je repenserai à toi,

tu n'étais rien.

a part un gros crétin,

alcoolique, drogué

qui a crut que je t'aimais?

en regardant la mer,

je me dirais que pour moi t'étais qu'un salop

qui ne savait rien assumer.

le peut qu'on te demandait,

c'était que tu fasses ton boulot,

voilà ce qu'était ton rôle de père!

et même ça tu n'as pas su le faire!

qui a dit que je t'aimais?

surement pas moi!

je veux te voir partir,

partir le plus loin où le diable pourra t'emporter

c'est à dire loin de moi!

je veux t'oublier

et oublier la soufrance,

que j'ai supporté pendant quelques années de mon enfance

je veux oublier:

ta sal gueule

ta gueule de chouté

oubier:

ton nom

ton prénom

oublier chaque fois où l'on m'a vu pleurer

parce que tu devenais tarré!

chaque fois que j'ai souffert,

parce que ma vie devenait un enfer.

oublier tous ces instants,

quand on devient une femme après avoir été enfant.

je veux tirer un trait,

sur mon enfance un peut bouleverssée!





maiwenn

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil