Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (711)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

Eclats de rires  Format imprimable  Format imprimable

Je me souviens,c'était un lundi,
le soleil était présent,
moi je rêvassais tranquillement,
lorsqu'un individu intervient et me dit: "Salut toi le baron,
que fais-tu sur ton étalon?
ne me dis pas que l'arme du crime est dans tes poches!
as-tu bien regardé sous ces roches?"

Moi,je ne vis juste les voitures passer,
tandis qu'il me posa toutes ces questions
plus ou moins étranges,il était bourré,
bien sûr il ne sentait pas le gardon mais un fort bouillon.

Le laissant ronfler sur son béret,
je m'en suis allé,discret,
mais il avait bien bu,
voilà maintenant passer une charrue.

Quelle drôle d'idée de boire comme bon nous semble,
quel pêché de la vie que de rester humble,
qu'aurai-je donc dû faire?
si ce n'est le laisser maire!





Mitty

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil