Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (599)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1190)
 Poème Drague (29)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (31)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

une chance  Format imprimable  Format imprimable

Parmi toutes les fêtes,
Si une est vraiment bête,
C’est bien évidemment
La fête des Mamans.

Chaque année ils lui souhaitent,
Car garçons et fillettes,
Chipies ou garnements
Célèbrent l’événement.

Dans du papier ils mettent,
Colliers de coquillettes,
Dessins et mots charmants
Qu’ils offrent en balbutiant

Une petite chansonnette,
Quelques vers d’un poète,
Puis très rapidement,
Embrassent leur Maman.

Acquittés de leurs dettes,
Récompenses désuètes,
Ils repartent nonchalants,
Fiers de leurs compliments.

Les Mamans restent muettes,
Seuls leurs grands yeux reflètent,
L’amour que leurs enfants
Témoignent une fois par an.

C’est plus tard qu’ils regrettent,
Quand le remord les guettent,
La chance tout simplement
D’avoir une Maman.





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil