Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (599)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1192)
 Poème Drague (30)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (31)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (70)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (86)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (79)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (75)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (36)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (22)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (79)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

Mon sublime espoir  Format imprimable  Format imprimable

O toi dans ta splendeur, tu es ma référence,
O toi dans la douleur, tu es ma préférence,
Sans toi, sans ton soutien, je ne pourrais vivre,
Avec toi dans ma main, je me sens toute ivre,
De bonheur, de courage, emplie d'allègresse,
Des projets pleins la tête, je sens cette caresse
Qui m'infuse une force d'une telle douceur,
Que l'idèe de la mort ne me fait plus peur.
Tu es toujours là, dans les joies, dans les peines,
Tu es toujours présent dans l'amour, dans la haine,
Tu es mon espoir et tu guides mes pas
Sous une pluie d'étincelles où je renais déjà.
Quelquefois je t'oublie, je ne crois plus en toi,
Je suis dans le malheur, je suis aux abois,
Je suis dans les ténèbres mais apparaît soudain
La lueur de l'espoir qui me tend la main,
Puis tu jaillis de l'ombre éclatant de pureté,
Je renais à la vie et la liberté,
Je te palpe, je te sens, tu irradies mon coeur,
Je m'imprègne de toi, respire ton odeur,
De mes deux mains tendues je veux te recevoir,
Te garder à jamais, ô mon sublime espoir.





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil