Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (599)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1190)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (31)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (78)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (55)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

A Mon Père  Format imprimable  Format imprimable

Tu nous as quittés
Tu avais 33 ans
Du haut de mes 5 ans
J’ai su que je t’aimais Chaque jour venu
Je ne cesse de penser à toi
Je t’ai peu connu
Mais mon coeur est en émoi

Nous étions tes PRINCESSES
Comme tu disais
Tu nous aimais, nous chérissais
Le destin a choisi que tu nous laisses

Ma peine profonde, depuis ces années
Ne cesse de durer
Tu as laissé un vide immense par ton absence
Que je comble dans mon silence

Tes filles, tes chéries
T’aiment à l’infini
Depuis que tu es parti
Nous avons tracé notre vie

Le père que tu aurais été
Aurait fait de toi un grand-père comblé
Fier de tes petits-fils
Comme tu l’as été de tes filles

Tes princesses que tu as laissé
A 5 ans et 7 ans
Voulaient te montrer
A quel point tu leur manquais

Cette blessure si obscure,
Me rappelle pas à pas
Que le plus dur est d’avoir un papa
A qui on ne peut pas dire JE T’AIME

Alors voilà
Ce poème dédié à mon père
Pour lui transmettre mon amour
Et penser à lui pour toujours.
Trop tôt arraché à la vie.





BARBARA

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil