Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (141)
 Poème Amour (594)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (79)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (76)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (711)
 Poème Drague (28)
 Poème Ecole (30)
 Poème en prose (78)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (22)
 Poème Esprit (22)
 Poème Fête des grands-mères (14)
 Poème Fête des mères (52)
 Poème Fleurs (30)
 Poème Gothique (35)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (69)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (63)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (50)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (85)
 Poème Mort (92)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (77)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (74)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (35)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (21)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (76)
 Poème Romantique (43)
 Poème Rupture (33)
 Poème Saint Valentin (35)
 Poème Secret (19)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (35)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (67)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (50)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (95)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (78)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (24)

 Lettre amour (47)

On se casse les oreilles  Format imprimable  Format imprimable

On se casse les oreilles avec du métal
Ça brise parfois les tympans
Mais je ne sens pas le mal
Parce que je me coupe les veeeeeines

Je me coupe les veiiiiines dans le baaaaaain
Je me coupe les veines quand je vais chez Ben
Chez Ben on s'coupe les veines
C'est pas pour rieeeeen
Qu'on achète des dalmatieeeeens

Une source de joie
Dans mon nez
Parce que je me suis abonné
À la recette de la journée

Des anecdotes farfelues
Qui me donnent des diarhées
J'ai déjà tout éclaboussé
La salle à dîner

Je vole dans le ciel
Parce que je me suis coupé les veines
Je suis supposé être libre
Mais j'ai perdu conscience
Pis on m'a réanimé

Donc, je suis strappé sur un lit d'hôpital
À l'aide d'une salle pleine de galles
Je vais appeler un pompier
Pour me faire un ménage gastrique

Maintenant j'ai mal
Parce qu'à l'hôpital
Il n'y a plus de morphine
Donc je chiale en criss

Wra wra wra
J'aurais dont pas dû
Wra wra wra
Là, j'ai mal en criss





Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil