Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (603)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (48)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (82)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1198)
 Poème Drague (30)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (32)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (34)
 Poème Internet (70)
 Poème Interrogations ? (44)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (32)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (86)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (79)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (75)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (36)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (22)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (77)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (74)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (101)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (79)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (48)

Les sens  Format imprimable  Format imprimable

Rien pour retenir
L'épanchement de mes sens en éveil
Le volcan en éruption de mes désirs
Entre mes vallons tu t'engonces
Au rythme furieux des marées
Ton mât hissé
Mes voiles au vent
Prêts à engendrer la tempête
En orbite des mamelons
De mes seins engorgés.
Prends-moi vite lentement
A tâtons, en plein jour
Ivre je consens
Ondulante pieuvre
D'extrémités qui s'enfoncent
De langues fuyantes qui lapent assoiffées
Les fuites cristallines de nos étreintes enflammées.
Le violon strident de nos corps tendus
Abouti chaviré en crescendo d'extase.
Entre mes cuisses jaillit l'amour
Coulée de lave incandescente
Que j'étends de mes paumes ouvertes sur mes flancs haletants,
Appaisée.





Barbara Serdakowski

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil