Bienvenue!
Ecrire un poème
Vos Poemes
 Poème Abandon (77)
 Poème Acrostiches (29)
 Poème Amitié (144)
 Poème Amour (599)
 Poème Anglais (29)
 Poème Animal (80)
 Poème Anniversaire (47)
 Poème Bebe (46)
 Poème Coupable (81)
 Poème Dictons (31)
 Poème Divers (1192)
 Poème Drague (30)
 Poème Ecole (35)
 Poème en prose (84)
 Poème Enfant (108)
 Poème Enterrement (27)
 Poème Esprit (23)
 Poème Fête des grands-mères (24)
 Poème Fête des mères (62)
 Poème Fleurs (31)
 Poème Gothique (36)
 Poème Heureux (33)
 Poème Internet (70)
 Poème Interrogations ? (32)
 Poème Italien amoureux et amoureuse (51)
 Poème Jacques Prévert (68)
 Poème Japonais (31)
 Poème Maman (51)
 Poème Mariage (75)
 Poème Meilleur ami (86)
 Poème Mort (97)
 Poème Noel (66)
 Poème Nous (63)
 Poème Papa (79)
 Poème Pardon (75)
 Poème Parents (35)
 Poème Paul Eluard (75)
 Poème Racisme (27)
 Poème Religion (36)
 Poème Responsabilité (24)
 Poème Retraite (22)
 Poème Rêves (30)
 Poème Rires (81)
 Poème Romantique (48)
 Poème Rupture (44)
 Poème Saint Valentin (40)
 Poème Secret (24)
 Poème Skyblog (76)
 Poème SMS Amour (40)
 Poème Soeur (36)
 Poème Soleil (73)
 Poème Solitude (68)
 Poème Souffrance (99)
 Poème Toi (56)
 Poème Travail (42)
 Poème Triste (100)
 Poème Vengeance (69)
 Poème Vérité (41)
 Poème Verlaine (79)
 Poème Victor Hugo (68)
 Poème Vie (59)
 Poème Vieillesse (16)
 Poème Violence (31)
 Poème Voyage (29)

 Lettre amour (47)

GENS DU VOYAGE  Format imprimable  Format imprimable

"INTERDIT aux nomades"
Pourquoi pas
Interdit à la lune

"Interdit aux nomades"
Mais les feuilles d'arbres amis
Se collent
Sur ces bornes de misère
Les portes de nature
S'ouvrent trois heures
Juste trois heures
Le jour devient bleu nuit
Et les visages de carton
À l'odeur de rance
N'ont de vrai
Que l'injustice

Impossible d'enraciner
Les fagots de bois
Qui ont touché mon épaule

Impossible d'emprisonner
L'eau des sources
Qui a respiré sur mes hanches

Impossible de broyer
Les pavés insolents
Sous les pieds légendaires

Impossible que le désert
Renie ses tribus

Les nomades loin des mensonges tapageurs
Éclairent l'étoile du hasard

La fête foraine a un bon sens
La balançoire s'accroche à l'arbre

Lourd est l'invisible
Et les mots légers à crever





Sandra JAYAT

Les poèmes sont la propriété de leurs poètes.
Contact  -  Soumettre un poème  -  Accueil